Publié dans HoldUp237, Socioscopie

[Cameroun]: Abandonner n’est pas une option


[Cameroun] Abandonner n’est pas une option.
J’ai regardé des vidéos de scènes de combat dans les régions du NO-SO… Il y’a de quoi perdre espoir, se laisser aller au défaitisme ambiant et dire comme beaucoup « advienne que pourra ». Pour être honnête, je me suis laissé aller et j’ai douté.
Puis ce matin, je suis sorti de chez moi sous une pluie battante. J’ai croisé des centaines de personnes sur mon chemin:
– j’ai vu cette dame qui avait déjà dressé son étal de fruits à 7h du matin et qui était prêtes à recevoir ses clients.
– j’ai croisé ce bendskineur qui grimpait cette pente, agrippé à son guidon, avec des sacs de maïs à califourchon de son engin.

– j’ai admiré ce jeune vacancier qui marchait avec son plateau d’arachides
– j’ai observé ce pousseur, stationné à côté de son véhicule chargé à bloc, les pieds dans l’eau qui stagnait sur la chaussée, trempé jusqu’aux os et qui mangeait son pain chargé avant de reprendre probablement son itinéraire.
C’est vrai que la situation fait mal, c’est vrai que la tension est palpable. Mais pourquoi abandonnerons nous? parce que les carottes seraient cuites? Non. Nous n’avons pas le droit d’abandonner, car ce pays, c’est le nôtre.
Nous devons y croire plus que quiconque.
Nous devons y croire si fort que la sueur qui sortira de nos pores en sera contaminée.
Nous devons y croire si fort que nos actions au quotidien en seront naturellement impactées.
A vous qui n’y croyez plus: Merci de ne pas nous empêcher d’exprimer notre Foi. Vous aussi méritez de vivre en paix, c’est aussi pour cela que nous continuons de croire.
Le Cameroun ne tombera pas !

Auteur :

Entrepreneuriat, TIC, Pub, culture, digital, marketing & media, photographie amateur, Relations humaines... la valse de mon quotidien au rythme des mots. Welcome to my world

Un commentaire sur « [Cameroun]: Abandonner n’est pas une option »

  1.  » on va faire comment »,expression familière au Cameroun pour signifier l’abandon. Mais , le Camerounais n’abandonne pas même quand il a prononcé ces mots. Il cherche une solution. Au-delà de la foi et de la persistence, encourageons les actes. Bel article

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s