Publié dans The Blog Contest

Moi président…en 10 points (#TBCS3E5)


Dans le cadre du Blog Contest Challenge Saison 3, le 5e épisode nous impose d’écrire sur le thème « devenir dictateur africain en 10 leçons, j’ai choisi de décliner ma contribution sous la forme imaginaire du premier discours d’un candidat victorieux aux élections présidentielles. oui, il est un peu long., mais… Bonne lecture.

 

Challengers, Challengeuses,

mes chers compatriotes,

Au lendemain de notre victoire dans la course de l’accession à la magistrature suprême, grande est ma joie de me tenir devant vous en tant que pigmaillion de notre marche. Oui, nous venons de loin. Il nous a fallu beaucoup de temps, d’effort, de foi et d’abnégation pour en arriver là. Alors que notre célébration et notre joie sont légitimes, je vous invite à la danse des vainqueurs, en une procession dans la direction de notre futur. Tout en se congratulant, reprenons des forces, car la marche sera longue.

Nous avons rameuté le peuple dans tous les coins…nous avons questionné leurs opinions, nous leurs avons demandé de nous faire confiance. Nous avons choisi d’être les porteurs de leurs espoirs. Nous avons promis le changement. Aussi, nous ne faillirons pas !

La marche vers l’émergence est lancée ! Autant vous le dire, il n’est point question que nous nous arrêtons. Nous pourrions ralentir, mais jamais reculer…jamais nous arrêter ! Tous dans la même direction ! Aucune diversion ne sera tolérée. Notre action sera essentiellement répartie en dix points :

1. L’éducation

 Dieu nous a doté d’un beau pays, où le climat est favorable, la faune et la flore sont magnifiques. Mais hélas, force est de constater que nous avons cultivé l’incivisme qui désormais est enraciné en nous. Le code de la route, la salubrité publique, la politesse et le bon sens sont devenus aussi rares que les 7 boules de cristal de Dragon ball Z. Il est temps que ça cesse. Pour les 2 premières années, nous instruirons de manière obligatoire des cours de morale de la maternelle à l’enseignement supérieur. Les entreprises et autres organismes publics ou parapublics devront dans leurs politiques instaurer des programmes de renforcement de capacités morales. Toutes les entreprises de communication locales, régies publicitaires et groupes de presse seront mis à contribution pour une campagne de masse sur la sensibilisation des populations, jusque dans les zones rurales. Les entreprises qui se montreront les plus performantes seront récompensées par des allègements fiscaux.

 2. La santé

Oui, je sais, la situation est grave. Dans notre programme nous vous avions promis la couverture santé pour tous. Eh bien, nous tiendrons nos promesses. Nous imposerons dans tous les achats une taxe couverture santé, qui sera implémentée à l’échelle des collectivités locales. Cette taxe sera gérée ainsi qui suit : un quota au prorata de la taille de la population sera versée au district de santé local, une autre part ira dans le fond de santé national en vue d’être réinjecté dans les politiques nationales de mise à jour du plateau technique national et les zones pauvres du territoire. Gare aux magistrats municipaux qui oseraient s’approprier le moindre franc pour des desseins autres.

 3. L’économie

 Je m’engage à baisser d’un pourcentage qui sera défini la TVA pour les entreprises locales pour la première moitié de notre mandat. En ce qui concerne les start-up, elles se verront totalement exonérées d’impôts. Avec les structures d’accompagnement privées existantes, les groupements patronaux et les appareils d’accompagnements étatiques, nous allons décentraliser l’incubation des start-up locales. Le cadre de cet accompagnement sera défini dans un forum qu’instruira le conseil économique & social. Les banques seront incitées à effectivement pratiquer du capital risque.  Le renforcement des mécanismes de surveillance des détournements de fond est plus que d’actualité. Les paiements dans les caisses de l’état se feront exclusivement de manière électronique ou via paiement mobile. Ceux qui seront surpris la main dans le sac seront pris en exemple et ce en mondovision. Ne dites pas que je ne vous aurai pas prévenu.

politicien

 4. Les transports :

Nous avons tous de près ou de loin été concernés par les accidents mortels sur nos routes… ceci est déplorable. Le dimensionnement de nos axes principaux ne correspond plus à l’ampleur de la mobilité des biens et des personnes de notre nation…ampleur que nous comptons booster. IL faut donc un effort très important dans nos infrastructures routières. Les axes secondaires seront développés en urgence pour ce premier mandat. Nous planifions donc à notre second mandat d’engager les travaux de création des autoroutes entre nos différentes régions. Cet effort d’autoroute nous l’espérons sera poursuivi et achevé lors du troisième mandat, de telle sorte que d’ici moins de quinze ans, le réseau routier de notre pays soit extrêmement dense. Ce développement routier se fera de pair avec la construction des aéroports régionaux,  avant d’attaquer la construction des axes ferroviaires qui dans les quinze années à venir, nous ouvrira l’ère des TGV et Tramways. Sur un plan individuel, notre parc automobile est plus que vieillissant. Attaquons le mal à la source, en réduisant les frais de douane des voitures de moins de 6 ans d’âge et en augmentant celles des plus anciennes.

5. La justice

Ici le maître mot est renforcement.  Lors de ma campagne, j’ai fait de la justice pour tous un credo. Voilà pourquoi j’annonce le renforcement des cours d’appels régionales, qui dans leurs fonctionnement, ressembleront aux cours des systèmes fédéraux, avec des barreaux régionaux.  Un médiateur national sera également créé, afin de réduire la charge de travail des magistrats. Les tribunaux coutumiers verront également leurs pouvoirs renforcés, avec une orientation vers les résolutions à l’amiable.  Il en sera de même pour le tribunal anti-détournements publics et la cour des comptes qui mèneront une lutte sans merci contre les prévaricateurs du pouvoir.

 6. La culture :

Quel moyen plus prestigieux et plus efficace d’autre avons-nous que notre culture ? Ne devons-nous pas la revitaliser et la propulser au cœur du concert des nations ? Je crois que oui. C’est plus qu’une conviction. De la racine au fruit, nous avancerons, en nous adaptant aux enjeux de l’industrie mondiale.  Des centres culturels nationaux avec des salles de spectacles polyvalentes seront disséminés à l’échelle nationale, avec un accent sur les disciplines peu ou mal connues du public. Un vaste chantier de personnalisation d’édifices publics sera lancé, mettant à contribution nos artistes plasticiens, designers & architectes. La production culturelle sera renforcée et subventionnée, pendant que la piraterie sera farouchement combattue. Quant aux droits d’auteurs, nous avons prévu un capital qui constituera la création d’une société de droits d’auteurs multidisciplinaire avec des expertises locales. Ce capital sera un prêt qui nécessitera un remboursement à moyen terme.

 7. Le Sport :

Nous sommes une nation de vainqueurs, qui a toujours contribué à l’écriture des plus belles pages de notre histoire : Coupe du monde, jeux olympiques, championnats nationaux. Comme avec la culture, c’est toujours de la racine au fruit que nous attaquerons le mal. Le sport scolaire & universitaire sera désormais accompagné de bourses. Quant à nos championnats locaux, les entreprises locales seront encouragées au sponsoring et au mécénat via des exonérations fiscales très avantageuses. Ainsi nous visons le meilleur traitement de nos athlètes qui produiront un spectacle attrayant, ce qui aura pour effet de ramener le public dans les stades . Les sportifs auront désormais droit à un statut spécial dans la société. Des subventions seront dédiées à la promotion et la formation de nos jeunes scolaires à d’autres disciplines mineures comme le ndochi* que nous nous engageons d’ailleurs à rendre discipline olympique.

8. Les Télécoms

Hier 2,5 G, aujourd’hui 4G…et la 5G est déjà envisagée dans le monde entier. De nos jours, la digitalisation et l’implémentation des systèmes d’information est plus que cruciale, car elle touche de manière transversale toutes les sphères de notre nation. Ainsi donc le développement des infrastructures qui a commencé doit inexorablement continuer, sans relâche. La ceinture du pays par la fibre optique est bouclée. Nous allons donc nous tourner vers des technologies innovantes de connexion des zones enclavées, à partir des chefs lieux de département. Dans l’effort de digitalisation, j’ai décidé de créer au sein de l’agence nationale statisticienne une division du Big Data, afin de pallier au manque de données sur notre nation. Afin de bien mener la politique de développement des TIC, il sera nommé dans les prochaines semaines un Chief Technical Officer national qui sera chargé d’appuyer le Ministère des télécoms à cet effet.

 9. Les Forces armées & Police

Face aux enjeux sécuritaires de l’heure, il va sans dire que la formation , le déploiement et les missions de nos forces armées & Police se doit d’évoluer. La Police sera désormais optimisée pour servir les populations et non se servir. Nous mettrons également un point d’honneur à sanctionner exemplairement tous les membres des forces armées et police qui se seront rendus coupables d’actes répréhensibles même en dehors de leurs services. Moi Chef Suprême des armées, je ne tolérerai pas ça ! le temps est arrivé où nos hommes en armes doivent être fidèles à leurs honneurs.

10. La politique

Je sais que beaucoup crient sur tous les toits à l’usurpation de notre victoire, exigeant même le recompte des voix. C’est l’occasion de saluer ici tous les candidats perdants que nous avons battu à plates coutures. 90% des suffrages exprimés pour moi face à 20 autres candidats, il fallait le faire ! leurs médias n’ont pas réussi à faire taire la voix du peuple. Vous avez voté pour un changement radical, vous l’aurez. J’instruirai les services spécialisés de la justice à creuser dans le passé des hommes politiques locaux, afin d’éradiquer de  notre milieu politique la mauvaise graine. Il est inadmissible que l’opposition soit composée de personnes à moralité douteuses. Nous travaillerons, nous serons présents sur le terrain, pour être surs que nous gagnerons le second mandat, assurant ainsi une décade révolutionnaire pour notre pays.  Que l’opposition fasse son travail, nous ferons le nôtre.

politicien-2

Chers challengers, chers compatriotes,

Voilà ainsi décliné en 10 points majeurs l’ambition que je m’engage à accomplir avec vous , au milieu de vous et pour vous les 15 prochaines années.  Je m’engage sur ce que j’ai de plus cher à vous servir tant que j’aurai des forces, tant que je pourrai rester debout. Pour l’amour de notre Nation, je donne ma vie à son service, afin de perdurer sa prospérité.

  Puissions nous devant Dieu et les hommes ne point faillir.

Vive les lecteurs,

Vive les challengers en marge,

Vive les challengers,

Vive la Nation Challenge Blog Contest Saison 3.

Je vous remercie.

(*) une forme locale de balle au prisonnier pratiquée en Afrique centrale.

Cet article a été écrit dans le cadre du Blog Contest Forum, saison 3 épisode 5. le thème imposé est « dictateur en 10 leçons. » Je vous invite à lire les contributions de mes compères:

  • Yann
  • Leyo
  • Christian
  • Elie
  • Obone
Publicités

Auteur :

TIC, Pub, culture, digital, marketing & media, photographie amateur... la valse de mon quotidien au rythme des mots. Welcome to my world

4 commentaires sur « Moi président…en 10 points (#TBCS3E5) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s