Publié dans Socioscopie, The Blog Contest, Uncategorized

Piment Vs Sauce: the winner is…


Dans la cuisine africaine , le piment est indéniablement un ingrédient capital, qui , d’après les cuistots et autres consommateurs « relèvent le goût » des plats…d’aucuns vont même jusqu’à dire que manger sans piment, c’est fade. …pour moi, il le dénature plutôt ! Oui, je ne consomme pas de piment. Avant, je m’en foutais royalement de l’état de santé de la coopération bilatérale piment-sauce…mais ça c’était avant: une chanson populaire est venue tout changer.

Depuis le choix de ce sujet imposé, j’ai du accepter de la communauté internationale du Blog contest la reconsidération de mon opinion sur ce tandem. J’ai constaté que ce duo ami/ennemi n’a eu cesse de rythmer l’histoire de l’humanité au fil des ans. La relation piment-sauce est plus dangereuse que Bonny & Clide, plus délicate que la relation Etats Unis-Russie, plus épique que le combat Jean Claude Van Damme – Bolo Yung, plus populaire que le classico Real-Barça (Hala Madrid). pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, le piment et la sauce dans le contexte de cet article (sujet imposé, ndlr) c’est la relation conflictuelle entre l’homme et la femme.

  • L’homme alias le piment
  • La femme a.k.a la sauce.

Les histoires qui jonchent le parcours de l’humanité au fil des temps sont marquées par des dégustations de plats pimentés. Adam, le premier homme sur la terre à cause de la sauce d’Eve a mangé le fruit défendu. Samson, considéré comme l’un des hommes les plus forts que l’humanité ait connu, a perdu ses forces à cause de la sauce de Delila… Samory Touré, le puissant guerrier Mandingue, concepteur de la tactique de la terre brulée, a été capturé par les colons parce qu’il aimait beaucoup la sauce de Madame… Dicaprio est mort dans l’eau glacée lors du naufrage de Titanic à cause de la sauce de Kate Winslet (lui au moins est ressuscité dans inception)… Même le grand neuf à cause de la sauce a défrayé la chronique des médias internationaux… seule la sauce de Claire Underwood a pu faire plier le Président Frank Underwood…  Ces quelques morceaux choisis de personnages fictifs et réels sont rappelés à notre mémoire pour que nous comprenions que chaque couple de l’univers le vit…même chez les animaux.

En effet , si le piment est un fruit qui sert à relever le goût des plats qu’il assaisonne, on se pose légitimement la question de savoir ce qu’est le piment sans la sauce ?  Qui a déjà salivé devant un étal de piments? Par contre, il suffit de passer à 150 mètres d’un fumet agréable de sauce et tout de suite vous passez en mode  « déglutir ».  De plus, il existe quelques variétés de piments, mais le genre de sauces…mamamia, impossible d’en dénombrer, car chaque sauce…est unique.  Vous pouvez même consommer de la sauce sans piment…mais du piment sans une sauce ??? Vraiment, non. La sauce rassasie, le piment non. Jamais dans un restaurant on n’a facturé le piment, mais la sauce à elle toute seule est la star des menus. Une sauce sans piment…on pourrait dire qu’elle est fade tout en reconnaissant son importance. Par contre, un piment sans sauce de destination est considéré comme un incapable.  Au vu de tout cela, je prend parti pour la sauce (oh, ne me lapidez pas les mecs, je l’ai dit plus haut, je ne consomme pas de piments).

Quelle sauce ? quel piment ?

comic-about-how-men-and-women-look-at-each-other

La relation bilatérale piment-sauce dans sa forme actuelle me fait réfléchir : le piment dans la sauce est devenue une arme que même le missile sol-air d’Obama ne saurait rabattre. Sournoise et perfide, elle est venue à bout des plus grands. Son utilisation est un secret qui se transmet très jalousement de mère en fille. Son art, son utilisation est cachée dans l’ADN des femmes. Il serait transcrit en langage masculin que l’homme n’y comprendrait rien, tellement son propre piment le chauffe. Je me souviens tout petit quand Papa disait non à nos demandes…ben, il suffisait d’une nuit pour que le lendemain, comme par enchantement, il revienne sur sa décision. Le sourire dans le coin de Maman nous faisait comprendre que le piment avait agi…et continue toujours d’agir. Pour des desseins égoistes ou altruistes, matériels ou spirituels, il fait ravage. Eh oui, les hommes sont mangés à toutes les sauces : soupe de paiement de factures, bouillon de courses de luxes et voyages, rôti de promotion canapé, sauté de bonnes notes aux examens, je préfère m’arrêter ici.  Les hommes au menu, c’est depuis la nuit des temps, sauf que de nos jours, son évolution a pris une tournure où manger de l’homme est devenu une norme standard homologuée par tous…car les hommes prennent plaisir à se faire déguster copieusement, dans l’espoir de tremper leurs piments dans la sauce quelques instants.

Demain, je serai marié…et comme tous les hommes de la terre, ma sauce mangera mon piment. C’est la réalité, c’est mon destin, j’y peux rien. Le bonheur du piment se trouve dans la sauce et nulle part ailleurs.

Comme il est d’usage dans le blog contest, je vous prierai de lire également les articles d’autres blogeurs africains sur le sujet imposé « le piment dans la sauce » pour l’acte 4 du Blog Contest Saison saison 3.

 

 

Publicités

Auteur :

Entrepreneuriat, TIC, Pub, culture, digital, marketing & media, photographie amateur, Relations humaines... la valse de mon quotidien au rythme des mots. Welcome to my world

4 commentaires sur « Piment Vs Sauce: the winner is… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s