Publié dans Socioscopie, Uncategorized

Les réseaux sociaux , vu du prisme d’un Camer…


Petite intérro surprise : quand célèbre-t-on la journée internationale des Réseaux sociaux ?  Si vous ne le savez pas, ce n’est pas grave, vous pointez zéro, tout comme moi.  D’ailleurs je n’ai su que cette journée existait le jour même de sa célébration (le 30 juin) , par l’entremise d’une convocation de Crescence Elodie sur facebook.

Screenshot_2016-08-02-02-57-40

Voilà un alibi parfait pour observer les réseaux sociaux de mon prisme de camer, vivant au Camer avec les camer et travaillant pour les Camer.  D’après mon étude contestable, les 10 réseaux sociaux les plus populaires sont : facebook, twitter, instagram, LinkedIn, Immo, Badoo, snapchat, Périscope, Google+ et whatsapp

Une dernière recommandation avant de lire la suite : utilisez un glossaire camer ou faites vous assister d’un camer, de préférence vivant ou ayant vécu à Douala pour en saisir sa profondeur.

Snapchat:  Approchez-regardez !!!

snapchat logoC’est le réseau qui m’a le plus torturé, à l’image des exercices de Mel Dibson. Selon Wiki sait tout, « snapchat est une application de partage de photos et de vidéos disponible sur plates-formes mobiles de type iOS et Android. » . Il est important d’ajouter que ces fichiers ne durent que 24h. là bas, les gens ne sont pas chiches : ils montrent leurs choses et regardent celles des autres, avec générosité. En résumé, Snapchat c’est du voyeurisme géant communiste.

LinkedIN : viens, viens, à l’école des champions…

linkedIn logo pngLe réseau professionnel par excellence ! là-bas, on y vend son savoir faire, son expertise, on y plaque son cv, on réseaute… Chacun y est quelqu’un …on dirait le restaurant sénégalais « Chez Khadidja » situé à Bonanjo, le cœur des plus grandes entreprises basé au Cameroun. Pendant leur pause, les travailleurs des grosses boîtes là viennent y déjeuner. Entre collègues ils parlent boulot bien fort pour impresssionner les voisins des autres tables qui en font autant.

Imo : Ma copine oooh !!

imo logo pngImo, c’est la commère du coin qui te dit à chaque fois qui est le nouveau venu dans le voisinage et où il habite, te proposant même de t’y ’accompagner pour lui souhaiter la bienvenue. Cette même mégère est celle qui ira rapporter à ta voisine de gauche que tu as feint de ne pas l’écouter hier quand elle t’appelait de chez elle pour te raconter l’actu de ta voisine de droite.  Comme ma petite sœur Axelle aime à le dire :  » Le plus drôle avec Imo là que lorsque tu saisis le correspondant voit en simultané même si tu effaces. Donc si tu écris des … Il verra avant que tu n’effaces. « 

 Instagram : La grande muraille de chine de photos. 

 instagram logoInstagram c’est le studio photo du coin : sur la porte ya des photos fraiches, jaunies, entassées les unes sur les autres…les photos des gens que tu as connu, que tu connais et que tu ne cconnaitras pas. Et bizarrement, tous ces studios jadis uniquement photos proposent des prestations video…comme Insta…passons.

Periscope : hum…

periscope logoPeriscope… C’est comme les immeubles SIC de Kotto: chacun se fait voir sur son balcon en guettant chez les autres. Quand Pierre vient y nettoyer sa dernière paire de Airmax, c’est nicole qui en face y installe son vélo de course pour bien faire voir qu’elle perd des kilos quand à droite tu as Yohann qui bosse sur son laptop alors qu’au dessus de sa tête steph et Maya qui se la jouent diner aux chandelles en Amoureux…alors que nous savons que c’est à cause de Dj Eneo que…bref.

Facebook : le kiosque à journaux

facebook logoJe ne sais pas de ce qu’il en est chez vous, mais au Cameroun, les kiosques à journaux sont le carrefour par excellence de transmission, d’analyse, de correction et de retransmission de l’info. Il Y’a d’abord les journaux qui par leurs urnes pompeuses captent l’attention des passants qui  s’approprient ces unes, les analysent, les décortiquent, aiment ou détestent et le font savoir sur place en s’affrontant dans des joutes verbales, à qui braillera le plus fort, tout ceci sans avoir même ouvert  le journal. Tout ça me rappelle  Facebook : on partage, aime, déteste, comment, en exprimant sa côte d’amour ou de haine sur x ou y sujet, en se fourvoyant en donneur de leçons…Sauf que ici on cite ses sources qui dans la société actuelle fait presque autorité : le fameux « j’ai vu sur fessbook queeeee… ». Laissons le cas ci comme ça.

Google+ : ou la 2e langue au lycée

GooglePlus-logos-02Dessus, vous avez l’impression que tout est codifié différement, on dirait des élèves de Tle A qui en pleine récré parlent leur langue d’apprentissage entre eux pour vous blaser. Parlent-ils vrai ou faux ? vous ne le saurez jamais. Ça me rappelle ce célèbre chanteur français originaire du quartier Tongolo à Yaoundé qui lors d’un concert géant avait fait danser des milliers de personne sur une expression très très…de sa langue locale…eh ! Stop. Je m’égare déjà du sujet là !

Badoo : « Ma-chérie-tu-es-belle-hein-on-fait-comment Bar »

badoo logo pngLe coin pour pécho en vrai alors. Si il ya bien un réseau social qui m’a battu aller-retour-sans-dame-la-semaine-sur-ça c’est bien Badoo. Je me demandais comment mon pote H faisait souvent pour pécho là bas. Le mec avait un tableau de chasse aussi impressionnant que je l’avais surnommé Baduc. Badoo, c’est un réseau social orienté rencontres, genre speed dating digital. On vous propose meme des messages « briser la glace »…parait que ça marche pour certains, sauf que pour moi c’était une chambre froide…brrr. Vite, faut que je me mette au chaud , un peu de soleil…en écoutant les oiseaux chanter.

Twitter : La cour de récré

twitter logoOui, dans une cour de récré de lycée ou collège,  ça bavarde tellement que ça peut s’apparenter à des chants d’oiseaux. La comparaison ne s’arrête pas là : ne dit on pas que les oiseaux s’amusent par catégorie ? voiiiiilàààà ! c’est ça twitter. D’un côté la catégorie de ceux qui ne parlent que pro…on dirait les mecs de Tle A dans des discussions philosophiques. Après ya les stars du lycée, les filles que tout le monde drague…sauf que sur twitter ça se passe en DM, au risque de faire même apparaitre le screenshot de la DM. Ya aussi les pam-pam-pé, a.k.a les enfants de la 6e-5e qui courent dans tous les sens. Mais le jour de la kermesse ou de la finale de la Fenasco, c’est l’élection miss et toute l’école parle de la même chose, au point de hisser le sujet parmi les top trending francophones.

Whatsapp : même au village on connait!

whatsapp logoChampions toutes catégories sans adversaire ! le réseau social qui a révolutionné les habitudes et convaincu les sceptiques, même mes pères commerçants Bamiléké. Normal, quand on sait que l’option d’appels est gratuite. Vous ne devinerez jamais la surprise quand j’ai reçu pour la 1ere fois l’appel whatsapp de mon grand père…j’ai failli m’évanouir. Le mec était entrain de se couper une rasade de vin de raphia fraiche au Village quand il m’a appelé, avant de balancer dans le groupe familial baptisé »les gentils enfants simples milliardaires de Pa Nono » une selfie de lui et de Mami Alabica…Depuis le décès de grand-mère, j’ai toujours soupçonné que ces deux là n’ont pas seulement des relations de voisinage…je vous assure, Whatsapp est en passe de remettre en cause les connaissances de l’anatomie au Cameroun en devenant le 3e ventricule du cœur de ses utilisateurs, tellement ils sont accro, jusqu’à ce que même le grand frère a chanté « Envoie moi ça sur whatsapp »…ça laisse qui ?

Voilà en très succint résumé le rapport de l’observatoire personnel des réseaux sociaux vu de mon prisme Camerounais.  Je tiens à préciser ici que cet observatoire se veut totalement partial. Vos commentaires, likes et partages seront la preuve ultime que les réseaux sociaux en fait… c’est du kongossa 2.0 !

PS : toute ressemblance avec des personnes existant vraiment ne serait que pure coïncidence, n’allez pas dire après que je ne vous ai pas prévenu…on se connait.

 

Publicités

Auteur :

Entrepreneuriat, TIC, Pub, culture, digital, marketing & media, photographie amateur, Relations humaines... la valse de mon quotidien au rythme des mots. Welcome to my world

6 commentaires sur « Les réseaux sociaux , vu du prisme d’un Camer… »

  1. Ahahahahahahah j’adore cette synthèse métaphorique et à la fois parodique de nos fameux réseaux sociaux bref c’est le champ où l’on peut devenir tout ce qu’on veut, là où l’imagination peut aller au dessus de l’imaginaire et là où tout type de relation peut se créer bref, c’est à chacun de nous de créer le monde que l’on veut avec les réseaux sociaux.
    #SmileOrKiss I do both.

    Good article as usual

    J'aime

  2. Loool! Ton analyse de Twitter m’a tué! tu as oublié de citer les bagarres qu’il y a souvent la-bas en plein soleil dans la cours de recré lol! Bel article. En gros, les camerounais et les RS, c’est pour le « m’as-tu vu » d’abord hein. Malheureusement…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s